Pratiques de recrutement en 2017 – ce qu’il faut en retenir

RegionsJob vient de bien de publier les résultats de son enquête « Le recrutement en 2017 – Quelles sont les pratiques des recruteurs ? ». L’occasion de faire le point sur les méthodes et moyens utilisés par les entreprises et d’en retirer quelques bonnes pratiques. Gloss and Boss n’a gardé que l’essentiel ! 

1 – Soignez votre réputation avant même le début du recrutement

En effet, pour éviter les mauvaises surprises, les recruteurs sont nombreux à vérifier les informations et l’expérience des candidats. Deux solutions pour eux :

  • 85% des recruteurs font des recherches en ligne sur les candidats
  • 91% des recruteurs contactent les anciens employeurs des candidats (dont 19% systématiquement)

C’est pourquoi il est fondamental de ne rien laisser au hasard, notamment en matière de visibilité sur les réseaux sociaux. Retrouvez tous nos précieux conseils pour analyser, nettoyer et booster votre e-reputation, ici.

2 – Organisez votre CV

  • 52% des recruteurs passent moins de 30 secondes sur un CV
  • 29% des sondés considèrent la lettre de motivation comme importante

La lettre de motivation est en perte de vitesse mais le CV, lui, reste un outil indispensable pour le recruteur (même s’il n’y consacre pas énormément de temps). En un coup d’oeil, le recruteur va sélectionner ou pas un candidat. Le CV est une image, un schéma à un instant T de votre parcours, aidez le recruteur à vous cerner en quelques secondes. Votre CV doit être efficace, organisé et simple à lire.

3 – Travaillez la présentation de vos soft skills !

Le recruteur voit en quelques secondes sur votre CV si votre parcours pro et vos compétences formelles (les hard skills) correspondent à ce qu’il recherche. En revanche, ce qui va faire la différence, ce sont les compétences informelles et relationnelles (les soft skills). Les recruteurs sont de plus en plus attentifs au savoir-être des candidats, une manière pour eux d’évaluer la capacité de ceux-ci à s’intégrer à l’entreprise, à l’équipe et à s’adapter à la culture de l’entreprise.

  • Le savoir-être est l’élément le plus important dans la sélection d’un candidat pour 82% des recruteurs (78% pour l’expérience).
  • Ce qui fait la différence en entretien pour les recruteurs : la personnalité (80%), la motivation (66%) et le dynamisme (48%).

Il s’agit, donc, de bien travailler la présentation de ses soft skills avec lucidité et confiance. On ne s’autocensure pas tout en ne se sur-vendant pas ! Retrouvez notre décryptage des soft skills à définir et valoriser ici.

 

La méthode Gloss and Boss vous permet, à vous candidates, d’intégrer ces nouvelles méthodes et pratiques des recruteurs. Vous présentez votre parcours simplement et vous mettez en valeur vos compétences formelles et informelles pour qu’elles soient lisibles et attractives pour le recruteur ! Pour vous inscrire, c’est par ici !


Retrouvez l’enquête et son analyse sur le site de RéionsJob.

L’équipe