Reconversion – Changer de métier ? Pourquoi Pas !

Odoxa publie un sondage réalisé pour Openclassroom (formations en ligne) sur la perception des Français en matière de reconversion professionnelle.
Chez Gloss and Boss, le sujet et les résultats ont tout de suite piqué notre curiosité. Pourquoi ? Parce qu’ils traitent de notre envie et capacité à nous projeter et à nous réinventer, ça nous parle ! Et l’envie est bien là…il s’agit juste de se concentrer sur les difficultés pour les contourner, les affronter.

En aurait-on fini avec le concept d’emploi à vie ?

En tout cas, les Français ont la bougeotte ! Le sondage révèle que la reconversion professionnelle est perçue de manière positive par une majorité de Français. Elle représente plus une réelle opportunité qu’une contrainte pour se sortir d’un contexte de chômage.

85% des Français estiment qu’il est bon de changer au moins une fois de métier.
La moitié des actifs a déjà changé de métier au moins une fois et un tiers seraient prêts à le faire.

D’ailleurs, cette perception dépasse les clivages d’âge ou de catégories sociaux professionnelles. En effet, il n’y a pas d’âge pour changer de métier !

63% des Français pensent qu’un changement de métier n’est pas une question d’âge et notamment pour 69% des 65 ans.

Pourtant ils sont un peu frileux pour se lancer

Si la reconversion est perçue de manière positive, le chemin pour y parvenir est lui, semble t-il, semé d’embûches. Un sentiment particulièrement fort chez les femmes.

67% des Français estiment que changer de métier est quelque chose de difficile.
74% des femmes le pensent contre 60% chez les hommes.

Mais qu’est-ce qui les freine ?

La première raison évoquée est celle de la formation pour 62% d’entre eux : la difficulté à trouver la bonne (38%) et à la financer (32%). L’autre raison évoquée est celle de l’employabilité, ils sont 51% à penser qu’il est difficile de trouver un employeur qui accepte d’embaucher une personne en reconversion professionnelle. Enfin ils sont 37 % à évoquer une raison pus personnelle de manque de temps pour apprendre un nouveau métier.

Les métiers du numérique, une reconversion pleine d’opportunités mais difficile…

En matière de reconversion, c’est le secteur du numérique qui apparaît comme le plus porteur, pour 57% Français. Des métiers jugés « intéressants » pour 87% d’entre eux et vecteurs de croissance économique pour 85%. Pourtant un Français sur deux ne se sent pas capable d’exercer dans ce secteur.

Le petit paradoxe de l’étude :
Les jeunes sont les plus réticents, à 53%, alors que le secteur est considéré comme  « surtout pour les jeunes » pour 71% des sondés. En cause : la difficultés techniques pour 72% des plus jeunes alors que les 65 ans et + relativise cette difficulté (59%).


Pour retrouver l’étude dans sa globalité : rdv ici.

* Le  sondage  d’Odoxa,  intitulé  «Changer  de  métier?  La  perception  des  français»  a  été
réalisé sur  un  échantillon  de  1001  personnes  représentatif  de  la  population  française  âgée  de 18 ans et plus entre le 17 et le 18 mai 2017.

Crédit photo -Designed by Dooder / Freepik

L’équipe